Changer de voie professionnelle
Trouver sa voie pro

Changer de Voie Professionnelle : 41 Questions Puissantes à vous Poser

Changer de voie professionnelle : 41 questions puissantes à vous poser.

N’avez-vous jamais pensé à vous lancer dans une reconversion professionnelle ? Il y a toutes les chances que oui. Car 9 actifs français sur 10 sont dans ce cas selon une étude menée en 2019*. Mais qu’est-ce qui peut motiver à changer de voie professionnelle ? Pour ma part, j’entends souvent autour de moi des personnes qui me disent « J’ai fait le tour de mon métier, je voudrais en changer et vraiment faire quelque chose que j’aime maintenant». Ou encore « Je changerais bien de métier, mais je n’en ai pas le courage ». Ou encore, « Je voudrais bien changer complètement de voie professionnelle, mais je ne sais pas comment faire. »

Vous connaissez indéniablement la phrase de Confucius : 

Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie.

Confucius

L’enjeu est là ! 

Réorienter sa carrière, c’est oser remettre son parcours professionnel en question

Changer de voie professionnelle, c’est oser remettre son parcours professionnel en question.

Waouh !!! CE N’EST PAS RIEN !

Rien d’étonnant du coup à ce que cela soit perçu comme un parcours long et difficile. 

Changer de parcours professionnelle, que ce soit à 30 ans, 40 ans ou 50 ans, c’est décider de faire un autre métier que celui auquel vos études vous prédestinaient. 

Et ce n’est pas une moindre affaire. C’est une phase qui s’étudie. Vous connaissez mon point de vue : la vie professionnelle est trop longue pour s’y ennuyer ou y aller la boule au ventre chaque matin. 

Si certains partent dans une reconversion professionnelle sur un coup de tête, d’autres prennent leur temps et ils ont raison. D’autres encore ne bougent pas. Dommage !

Comment vous y prendre pour changer de voie professionnelle ? Comment mener la réflexion pour avancer sereinement et réorienter votre vie professionnelle ?

Je vous livre ci-dessous les 41 questions qui vont vous permettre de guider votre réflexion et de mettre sur pied un projet de reconversion solide.

Changer de voie professionnelle : à quoi devez-vous vous attendre ?

Vous êtes parti pour changer de voie professionnelle ? Sachez que cela  va entraîner de nombreuses implications professionnelles et personnelles. Certes vous vous en doutiez, mais le mieux est d’en être pleinement conscient. 

Et oui ! 

Le processus de reconversion professionnelle n’est pas de tout repos. Vous partez vers un changement professionnel majeur, et autant bien s’y préparer. 

Voyons ce à quoi vous pouvez vous attendre si vous vous mettez en route vers un potentiel changement de voie professionnelle.

Qui dit reconversion professionnelle dit remise en question de vos compétences

En changeant complètement de métier, vous arrivez dans un nouveau domaine d’activité. Et cela va vous demander de nouveaux apprentissages. Si dans votre ancien job, vous excelliez et vous meniez vos missions « à l’aise Blaise », il n’en sera pas forcément de même au démarrage de votre nouvelle activité professionnelle. Vous allez devoir apprendre un nouveau métier et monter en compétences ! Vous ne serez donc pas au meilleur de vos performances ou de vos connaissances au démarrage. 

Même si cette phase ne sera que transitoire, la situation pourrait vous paraître bien inconfortable au début. 

Changer de voie professionnelle, c’est se lancer dans un changement d’environnement de travail

Si votre reconversion professionnelle vous amène à créer votre entreprise, le changement d’environnement de travail peut être en rupture totale avec le job salarié que vous voulez quitter. Par exemple, passer d’un poste dans une grande entreprise à une entreprise individuelle, c’est adieu le travail d’équipe et bonjour le travail en solo. Il faut être prêt à ne plus être entouré au quotidien par des collègues et une ambiance de travail collectif.

Par ailleurs, quand on travaille depuis des années dans un secteur d’activité et que l’on se reconvertit, on perd son réseau de travail habituel. Il est alors nécessaire de s’en créer un dans votre nouveau domaine professionnel, ce qui peut prendre du temps et beaucoup d’énergie. 

Un nouveau métier salarié implique de re-passer par une recherche d’emploi

Si vous recherchez plutôt un poste salarié dans votre domaine de reconversion professionnelle, il va vous falloir vous mettre en recherche d’un nouvel emploi

Tout le monde n’est pas à l’aise avec cette phase là. Loin de là. En entretien d’embauche, il va falloir expliquer votre parcours, les raisons de votre reconversion professionnelle, vos motivations pour votre nouveau métier et montrer votre vraie valeur ajoutée par rapport à quelqu’un qui a déjà quelques années d’expérience. 

Votre ultra-motivation devrait vous donner des ailes et sera certainement un de vos plus grands atouts face aux recruteurs. Après tout, vous n’êtes pas arrivé dans votre nouveau métier par hasard ! Vous y êtes arrivé après une mûre réflexion et de multiples étapes que vous avez franchies avec succès pour permettre ce changement de voie professionnelle. Valorisez à fond tout ce que vous avez appris de vous-même et sur votre nouveau métier pendant cette magnifique phase de transition professionnelle.

A lire aussi : Quand Changer de Travail ? 7 Signes qui vous Alertent

Se lancer dans une reconversion professionnelle peut bouleverser la vie familiale. 

Les conséquences sur la vie personnelle et familiale sont à bien évaluer. Une reconversion professionnelle ne se fait pas en claquant des doigts. Changer de voir professionnelle, cela demande du temps et va impacter toute votre famille si vous vivez en couple, et d’autant plus si vous avez des enfants. 

Votre changement de métier va t-il obliger toute la famille à déménager ? Vos horaires de travail seront-ils compatibles avec la vie personnelle que vous voulez mener ? Comment votre nouveau métier va t-il impacter votre vie privée et celle de vos proches ?

Votre conjoint peut ne pas voir d’un très bon œil cette reconversion, surtout vous avez des enfants. La reconversion peut-être vécue comme une trop grande prise de risque financier. 

Et si votre parcours de reconversion professionnelle implique de partir en formation longue et loin du domicile, il vous faut l’appui inconditionnel de votre conjoint qui va prendre le relais logistique complet à la maison. Cela peut-être une grande source de conflits. En réalisant votre désir de changement professionnel, vous remettez en cause la stabilité établie dans le couple.  Alors, abordez bien la question avant de vous lancer !

Changer de voie professionnelle : vigilance sur les finances

Il est important d’avoir une visibilité financière pendant votre parcours de reconversion, sinon vous ne vous lancerez pas. Savoir comment vous allez financer votre reconversion professionnelle et comment votre niveau de vie va être impacté est primordial. Vous serez certainement amené à surveiller assidument votre train de vie le temps de vous former et de retrouver une stabilité financière dans votre nouvelle vie professionnelle

Soyez prévoyant et lucide !

Faites un budget, recherchez bien tous les dispositifs qui vont vous aider financièrement. Calculez votre besoin mensuel minimal pour pouvoir vivre sans avoir à trop diminuer votre qualité de vie actuelle. 

J’ai fait longuement le tour de ce à quoi vous devez vous attendre si vous partez dans une reconversion professionnelle. Il n’était pas question là de noircir le tableau plus que de raison, mais simplement de vous mettre en alerte. 

Changer totalement de voie professionnelle est un processus de transition qui vous sort de votre zone de confort. C’est aussi une phase où on a beaucoup d’énergie et de détermination.  Et heureusement, puisque vous vous projetez dans un projet professionnel qui vous plaît.

Les motivations à se lancer dans une reconversion professionnelle

Les motivations qui poussent les français à se projeter dans un changement de voie professionnelle sont nombreuses et très personnelles, vous l’imaginez bien. 

Les 41 questions que j’ai préparées vont vous permettre d’y voir plus clair vos propres motivations. 

En attendant, voilà ci-dessous les motivations les plus souvent citées pour se reconvertir : 

  • donner du sens à sa vie professionnelle et à sa vie personnelle, se sentir plus utile;
  • exercer le métier qui nous plaît et nous correspond vraiment, être heureux au travail;
  • exercer un métier en alignement avec ses valeurs;
  • devenir indépendant, créer son entreprise;
  • exercer un job qui permet de gagner en qualité de vie, avec une meilleure prise en compte notamment des contraintes familiales;
  • quitter un environnement de travail stressant;
  • gagner en liberté;

A lire aussi : Tableau de visualisation : un outil pour atteindre vos objectifs

Peur de changer de voie professionnelle : c’est juste normal

Le courage croît en osant, et la peur en hésitant

Proverbe antique

Se lancer dans une reconversion professionnelle, c’est partir vers une voie inconnue jusque là. De nombreuses étapes sont à franchir et certaines étapes du parcours sont semées d’obstacles. Ils peuvent se présenter sous forme d’imprévus, d’échecs, de reports,… 

Parmi ces obstacles, il y a nous-même. Nous sommes comme nous sommes, avec nos doutes, nos peurs, nos freins qui se présentent obligatoirement à nous dans cette phase de changement

Reconversion professionnelle : les 6 peurs le plus courantes 

Nos peurs sont de différentes natures et je voulais là en lister quelques-unes. Il y a : 

  • la peur de ne pas savoir par où commencer. Ah bien là ça tombe bien, tiens ! C’est complètement l’objet de cet article et aussi celui de l’e-book gratuit que j’ai conçu et qui est gratuit en téléchargement. 
  • la peur de se tromper et de réaliser une fois lancé que la nouvelle voie professionnelle ne vous convient toujours pas. « J’ai peur de partir dans cette reconversion, comment savoir que c’est ce qui va me convenir vraiment ? »;
  • la peur de ne pas être à la hauteur, de se décevoir soi-même, de ne pas se sentir légitime. Elle se traduit par « J’ai peur de ne pas y arriver. Vais-je arriver à développer assez de compétences pour être bon dans ce nouveau métier ?»;
  • la peur du regard des autres. « J’ai peur que ma reconversion professionnelle ne soit pas bien comprise, voire qu’elle ne soit pas du tout acceptée. J’ai peur du jugement de mes proches et de mes connaissances ». 
  • la peur de l’insécurité financière. « J’ai peur de quitter mon boulot en CDI et de remettre en cause la sécurité financière de la famille »
  • la peur de l’échec. « Et si je n’arrivais pas à développer l’entreprise que je veux créer ? »
  • la peur de la complexité. « Et si je n’arrivais pas au bout de ce parcours de reconversion ? ». « est-ce que je ne pars pas dans un projet trop grand pour moi ? »;

Vous voyez les peurs sont nombreuses et avant toute chose très personnelles. 

La liste ici n’est pas exhaustive. A vous de bien les identifier dans le but de ne pas les laisser paralyser votre projet. 

Et si vos peurs étaient des alliés pour votre changement de voie professionnelle ?

Ces inquiétudes vis à vis de votre reconversion professionnelle sont juste normales. Sinon nous partirions tous tête baissée dans un changement de vie sans même voir le mur arriver ! Elles sont comme des « warning » qui peuvent vous servir d’appui. 

Oui, oui. 

Je suis bien en train de dire que vos peurs vont vous aider. A condition que vous vouliez bien en faire des alliés et les vaincre

Par exemple, je reprends la première peur : « J’ai peur de partir dans cette reconversion professionnelle, comment savoir que c’est ce qui va me convenir vraiment ? »

Que vais-je pouvoir faire concrètement par rapport à cette question ? Ma peur est, qu’une fois mon projet lancé, voire abouti, je m’aperçoive que je ne m’y épanouis pas. Mince alors, ce métier n’est pas fait pour moi !

Je peux donc me poser tout une autre batterie de questions pour me rassurer et trouver des stratégies que je pourrais mobiliser pour assurer la réussite de mon changement de métier. Cela peut donner : 

  • comment m’assurer que ce nouveau métier est bien fait pour moi ? 
  • ai-je la possibilité de le tester auparavant ?
  • comment est-ce que j’imagine de façon précise exercer ce métier dont j’ai envie ? 
  • comment puis-je concrètement me retourner si cela ne me convient pas ?
  • qu’est-ce que de toute façon je peux apprendre de cette expérience ? 
  • comment pourrais-je en tirer parti ?

Et pour chaque peur repérée, il faut « déminer » le terrain et s’ouvrir des options qui vont permettre de les lever. 

Passons maintenant aux 41 questions à se poser pour bien guider votre changement de voie professionnelle. Je les ai organisées par grandes étapes de la réflexion. 

A lire aussi : Quel Métier est Fait pour Moi ? 5 Etapes à Suivre

Changer de voie professionnelle : pas à pas grâce à 41 questions puissantes

Vous êtes en pleine réflexion sur votre avenir professionnel. Vous pensez vous reconvertir, mais comment vous y prendre pour avancer dans votre idée ?

Je vous livre ici les 41 questions essentielles à se poser pour vous faire cheminer sur une nouvelle voie professionnelle. 

Je vous propose d’y aller par étapes, tout en sachant que l’ordre des étapes donné est un fil conducteur indicatif. Selon votre projet, il peut être opportun de mettre l’étape qui aborde l’impact sur vos proches au moment où vous faites le point sur votre vie professionnelle actuelle par exemple.

Je fais le point sur ma situation professionnelle actuelle

1. Qu’est ce qui est source de satisfaction dans ma vie professionnelle actuellement ?

2. Qu’est-ce qui ne me satisfait plus dans ma situation professionnelle ?

3. De quoi en ai-je vraiment marre ?

4. Suis-je certain-e d’avoir fait le tour de mon poste ou de mon métier actuel ?

5. Que va t-il va se passer si je ne fais rien ?

6. Quel intérêt ai-je à bouger ma vie professionnelle ?

J’identifie mes motivations

7. Pourquoi ai-je envie de changer de voie professionnelle ?

8. Qu’est-ce que j’attends précisément de ce changement de vie professionnelle ?

9. En quoi est-ce important pour moi de me lancer dans cette reconversion professionnelle ?

10. En quoi serai-je plus heureux dans mon travail ?

Je repère mes peurs et mes doutes

11. Quelles craintes ai-je pour cette phase de changement professionnel ?

12. Qu’est-ce qui m’empêche de passer à l’action ?

Je mise sur mes atouts

13. Quels sont mes atouts pour réussir cette transition ?

14. Comment vais-je pouvoir les mettre à profit dans mon projet de reconversion ?

Je précise mon nouveau métier

15. Dans quel domaine est-ce que j’envisage de me reconvertir ?

16. Quel est le métier que je souhaite exercer dans ce domaine ? 

17. Qu’est-ce qui me dit que c’est LE métier qui va me convenir ?

18. Comment puis-je en être certain-e ? 

Je prends en compte mes proches et je trouve les bons soutiens

19. Comment vais-je inclure mes proches dans mon projet ?

20. Comment prendre en compte les réticences éventuelles de mes proches à ce changement de carrière ?

21. Sur quels soutiens extérieurs (personnes, organismes…) puis-je m’appuyer ?

Je pars à la rencontre concrète du nouveau métier que je me suis choisi

22. Ai-je déjà exercé ce métier, même sur un temps très court ? 

23. Quelles personnes exerçant ce métier ai-je déjà rencontrées ?

24. Quelles possibilités avez-vous de tester ce nouveau métier avant d’engager votre reconversion professionnelle ? 

25. Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans ce futur métier que vous avez choisi ?

26. Quels en sont les côtés concrets qui vous plaisent le moins ?

Je complète mes connaissances et mes compétences

27. Quelles compétences parmi celles que j’ai déjà vais-je mobiliser au service de ce futur métier ?

28. Quelles compétences ai-je  besoin de développer ? 

29. Comment vais-je les développer ? 

30. Quelles connaissances indispensables ai-je besoin d’acquérir ?

31. Quelles études ou compléments de formation dois-je suivre pour exercer mon nouveau métier ?

32. Quels coûts cela représente t-il ?

J’étudie les possibilités d’absence de mon poste actuel

33. Quels dispositifs puis-je mobiliser pour être absent de mon entreprise actuelle si je dois m’engager dans une formation longue ?

34. Comment puis-je me libérer du temps pour monter mon projet professionnel ?

35. Comment assurer des ressources financières dans cette phase là ?

J’évalue précisément le besoin en financement de mon projet de reconversion professionnelle

36. Quels dispositifs vais-je mobiliser pour financer mon projet ?

37. Comment puis-je anticiper une baisse éventuelle de revenus ? 

38. Sur combien de temps dois-je prévoir cela ?

Je prends la décision ferme et définitive

39. Quelle est la question importante à mes yeux que je ne me suis pas encore posée ?

40. Et si cela ne fonctionne pas, comment puis-je concrètement me retourner ? 

41. Pour quelle date précise est-ce que je veux avoir démarré ma nouvelle vie professionnelle ?

Et je me lance !

Pfou !!!! Ça en fait des questions !!!! 

Oui, mais il faut en passer par là ! 

Changer de voie professionnelle : prêt à vous lancer ?

Changer de voie professionnelle implique forcément une part de risque et une bonne dose de remise en question.

Autant vous dire qu’il n’est pas toujours facile d’être clairvoyant sur sa propre situation personnelle et professionnelle, je sais de quoi je parle. En complément, un accompagnement par un professionnel est vraiment pertinent dans cette phase majeure de changement dans votre vie. Cela peut se réaliser par un bilan de compétences ou un coaching de transition professionnelle. Ne restez pas seul !

.

J’ai envie de résumer le secret de la réussite de votre changement de voie professionnelle ainsi : 

  • Semez votre projet comme on sème une graine
  • Arrosez-le précieusement pour le faire grandir
  • Laissez-le mûrir à point pour que toutes les saveurs soient là

Et lancez-vous !

*Etude « Les français et la reconversion professionnelle » – 2019 – Photo by Laurencia Soesanto on Unsplash

 

Partager l'article

6 commentaires

  • Pierre-Favre

    Et en complément de ta conclusion j’ajouterai une citation
    “Vous allez avoir peur, et le faire quand même!” Olivier Roland

    Sortir de sa zone de confort c’est quelque chose qui est souvent perçu comme difficile, mais qui a force d’être pratiqué devient plus “confortable”

  • Anne-Christine de CheminsdeNaissance.com

    Pendant longtemps j’ai cherché quelle était ma vocation. Pourquoi je suis ici ?
    J’étais DRH dans une grande entreprise et je voyais bien que cela n’avait pas grand sens pour moi. Il m’a fallu du temps et quelques accidents de vie pour franchir le cap ! Il a fallu que j’accepte que tous mes diplômes ne me serviraient plus (du moins officiellement, parce que tout ce que j’ai appris, je le garde !!) et que dans mon nouveau job, il n’y a aucune qualification officielle. Un sacré cap 😉
    Pour ma part, je ne parle pas de reconversion professionnelle : j’ai enfin trouvé ma voie, ce pour quoi je suis faite. Aujourd’hui, je n’ai plus l’impression de travailler : je fais ce pour quoi je suis faite ! J’accompagne les femmes et les couples sur leur chemin de maternité pour qu’ils aient confiance en leurs capacités à enfanter et qu’ils puissent faire des choix en conscience. Mais le chemin a été tortueux (et il peut l’être encore !) et j’ai eu besoin d’être accompagnée. Sans cela, je crois que j’aurai baissé les bras…

  • Bernard

    Voilà un article ultra complet pour ceux qui veulent se réorienter ou/et changer de carrière.
    Un bon bilan de réflexion est en effet important. A défaut de le faire on risque de stagner ou au contraire de faire des actions qui risquent de nous faire revenir en arrière.
    Merci Anne Claire !

  • Vie QuatreSixQuatre

    Un tour d’horizon assez complet… qui ne laisse pas beaucoup de place à l’intuition. On sent que une organisation sans faille… C’est justement la raison pour laquelle je veux me reconvertir. Marre des organisations sans faille. Je plaisante (à moitié). Merci pour cet article exhaustif.

  • Julie

    Merci Anne-Claire pour cet article! J’ai moi même effectué plusieurs reconversions professionnelles, il faut savoir se remettre en question et surmonter ses peurs : c’est dur mais quelle sentiment de satisfaction et d’accomplissement ensuite!

  • Astrid de PartageTonBurnOut.fr

    Merci pour cet article très complet et très utile.
    Parfois changer de carrière est même vital pour les individus en souffrance dans leur poste actuel et pourtant les peurs que génèrent ce changement sont tellement grandes qu’ils n’osent pas changer ou ne savent pas comment faire.
    Pour ces personnes-là, j’ajouterai 3 questions :
    1- Combien est-ce que cela me coûte (physiquement et moralement) de ne rien changer ?
    2- Quelles limites (de mon corps) est-ce que je décide de ne pas dépasser, si des symptômes physiques de mal être apparaissent (ce qu’on appelle le burn in) ?
    3- De combien ai-je vraiment besoin pour vivre ? Je pose souvent cette question aux personnes que j’accompagne car leur idée de cœur de projet professionnel est souvent balayée rapidement par des peurs liées au fait qu’ils ne gagneront pas assez d’argent pour vivre. Ils s’imposent alors un travail qui les fait souffrir et n’osent pas en changer. Or quand je leur demande d’évaluer de combien exactement ils auraient besoin pour vivre bien, leur projet ne devient plus si irréaliste que cela et la perspective d’être heureux au travail bien plus attrayante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez vous à la Newsletter et en bonus, recevez mon e-book 

"RECONVERSION PROFESSIONNELLE : se lancer sans se tromper"

%d blogueurs aiment cette page :