Faire le point sur son travail et sa vie professionnelle
Faire le point

Comment faire le Point sur son Travail ? Ma Méthode

Vous êtes en ce moment dans un passage délicat de votre vie professionnelle. Votre boulot ne vous fait pas ou plus vibrer. Vous êtes entré en routine ou vous êtes en totale démotivation. Le ras-le bol vous gagne sérieusement. Vous vous demandez comment faire le plus objectivement possible le point sur votre situation dans le travail.

Objectif : épanouissement professionnel.

Alors, 

  • Que vous soyez depuis longtemps dans le même poste ou pas,
  • Que vous soyez en milieu de carrière, voire plus,
  • Que vous réfléchissiez à quitter votre job ou non,

Vous avez besoin de vous poser et de prendre le temps de faire un point sur là où vous en êtes professionnellement parlant. 

Comment ? 

En suivant la méthode que je vous propose ci-dessous. C’est un pas à pas qui vous permet de prendre en compte différents aspects de votre travail et de situer les éléments qui ne vous conviennent plus.

Après cette prise de recul, l’idée sera pour vous d’envisager des pistes d’action.

Prêt ?

Je vous dis tout dans les lignes qui suivent.

A quel moment faire le point sur mon travail ?

Et oui ! 

C’est une question importante. Vous allez vite comprendre où je veux en venir. 

Imaginez. 

Vous faites l’exercice un soir directement en rentrant du boulot, alors que vous sortez d’une discussion difficile avec votre supérieur ou que vous venez d’apprendre que le projet sur lequel vous avez durement travaillé ces derniers jours n’a pas été retenu pour favoriser celui d’un autre collègue. 

A votre avis, qu’est-ce que cela peut donner ? 

Vous êtes sous le coup de la colère ou de la déception. Il y a tout lieu de penser que vous vous laissiez emporter et que les réponses à l’exercice soient biaisées.  

Ce que je vous recommande

Prenez-vous un moment au calme, si possible lors d’un week-end, ou mieux encore en vacances après quelques jours de congés. Vous éviterez que des émotions trop fortes ou la fatigue prennent le dessus dans vos réponses. L’idée est de faire une évaluation juste de votre situation professionnelle, et non de donner absolument raison à ce qu’a priori vous en pensez.

Prévenez votre entourage que vous avez besoin de ne pas être dérangé pour faire le point sur votre travail et démarrez l’exercice.

Les personnes qui ont lu cet article ont également lu : Quand Changer de Travail ? 7 signes qui vous Alertent

Faire le point sur son job

.

6 critères pour faire le point sur votre travail

Les 6 critères que vous allez passer en revue sont les suivants : 

  • Mes missions
  • Mon secteur de travail
  • Mes conditions de travail
  • Les relations au travail
  • La reconnaissance de mon travail
  • Ma rémunération

Si un critère important pour vous n’est pas nommé ici, surtout ajoutez-le ! Et tant qu’à faire, indiquez-le dans un commentaire ci-dessous, cela permettra à chaque lecteur d’en tenir compte.

Passons à l’action !

Tout d’abord, téléchargez le document de travail PDF.

Pour chacun des critères, mettez une note de 1 à 10 en répondant à la question suivante : « Sur une échelle de 1 à 10, quel est globalement mon niveau de satisfaction pour ce critère ? », 1 étant la note la plus basse, et 10 étant la note la plus haute. 

Pour vous faciliter l’exercice, je vous détaille chaque critère.

Mes missions

  • Les missions de mon job actuel me plaisent-elles
  • Est-ce que je me fais plaisir dans ce que je fais ? 
  • Mon travail a t-il du sens pour moi ?
  • Est-ce que je me sens en accord avec la politique de l’entreprise ? 
  • Est-ce que je suis en accord avec les valeurs de celle-ci ? 
  • Ai-je la possibilité de me former régulièrement et de développer mes compétences ?
  • Puis-je mettre à profit mes talents dans mon job ?

Mon secteur de travail

  • Est-ce que j’exerce mon métier dans un secteur d’activité qui m’attire ?  

Pour cette dernière question, je vous donne un exemple.

Je suis photographe, j’adore mon métier et notamment réaliser de superbes tirages photographiques.  

Vous imaginez bien que ce n’est pas pareil d’être salarié dans une grande surface à prendre les commandes de tirage de photos des clients qui vous apportent leurs plus beaux souvenirs de vacances, que de travailler pour une entreprise spécialisée dans les tirages de photos d’art. La relation client n’est pas la même, le contexte n’est pas le même, et le « ce pour quoi » je travaille est totalement différent. 

Je peux exercer le même métier dans des secteurs complètement différents, et vibrer de façon très positive dans l’un et pas du tout dans l’autre. 

Mes conditions de travail

Est-ce que les conditions dans lesquelles j’exerce mon métier sont satisfaisantes pour moi au niveau : 

  • des jours, des horaires, du rythme de travail ?
  • du lieu de travail : éloignement, ville, région… ?
  • de l’espace de travail : est-il agréable, lumineux, … ?

Ai-je suffisamment la liberté de m’organiser et de travailler en autonomie ?

Est-ce que mon job actuel me permet d’atteindre l’équilibre vie privée/vie pro que je souhaite ? 

Les relations au travail

  • Est-ce que l’ambiance sur mon lieu de travail correspond à ce que je recherche ? 
  • Est-ce que les relations avec mes collègues sont positives ? 
  • Est-ce que la relation avec mon hiérarchique est respectueuse, cordiale et motivante ? 
  • Est-ce que je suis en confiance ? Est-ce que je suis épanoui

La reconnaissance de mon travail

Critère d’extrême importance !!!

C’est un moteur puissant, source de motivation et de bien-être au travail. Je ne vous parle pas de reconnaissance financière. J’évoque là la reconnaissance de votre implication, de vos talents et de la valeur de votre travail par votre responsable hiérarchique, par vos collègues, par vos clients … et par vous-même !

  • Est-ce que ce que j’accomplis dans mon travail est reconnu ? 
  • Est-ce que je sais que cela a de la valeur ? 
  • Est-ce que je reçois des feed-back positifs ?
  • Mes compétences sont-elles valorisées ? 

Ma rémunération

Au risque de vous choquer, je vous avoue, j’ai hésité à mettre ce critère sur le diagramme. 

Rares sont les personnes qui reconnaissent être assez bien payées pour leur job. Je l’ai tout de même laissé. 

Et avant de mettre une note à ce critère, réfléchissez à ces 2 questions : 

  • Mes revenus me permettent-ils d’assurer le niveau de vie que je souhaite ?
  • Entre un job dans lequel je m’éclate et moins bien payé, et un job dans lequel je m’ennuie et mieux payé, lequel est-ce que je choisis ? 

L’idée est de ne pas donner trop de poids à la rémunération par rapport aux autres critères, notamment ceux qui représentent l’équilibre de vie et la passion pour son travail. 

Maintenant, si vous êtes certain d’être moins bien payé par rapport à quelqu’un d’autre au même poste, ou si vous pensez que par rapport aux services rendus, votre salaire est totalement dévalorisé, allez-y, mettez une piètre note. 

Vous avez maintenant fait le tour des 6 critères de votre point professionnel. Passons à la suite, pour trouver comment améliorer tout cela.

Les personnes qui ont lu cet article ont également lu : Les 3 livres qui ont influencé ma vie

.

Comment améliorer ma situation côté travail ?

Aller vers plus d’épanouissement dans mon job

Oui !

Mais comment faire

Je vous propose de continuer à faire le point sur votre travail en revisitant maintenant chaque critère à partir de 3 questions : 

  • Qu’est ce qui me satisfait dans ce domaine ? 
  • De quoi ai-je besoin pour atteindre la note de 10 ?
  • Quelles actions puis-je mener pour satisfaire ce besoin ?

Je vous donne un exemple. 

Au critère « Missions », j’identifie que mon job est devenu trop répétitif pour moi. Or, je sais que j’apprécie de m’investir régulièrement dans de nouvelles actions. 

Donc, ce dont j’ai besoin dans mon job pour avoir une note proche de 10, c’est de faire entrer régulièrement de la nouveauté. 

Sans pour autant quitter mon travail, les actions que je peux mener sont : 

  • me proposer pour travailler sur un projet naissant au sein de l’entreprise
  • demander à faire évoluer certaines de mes missions
  • lancer un nouveau projet
  • me former et développer de nouvelles compétences à mettre à profit. 

Maintenant, c’est à vous ! Reprenez le document de travail et complétez-le minutieusement. 

ATTENTION !

Cela va vous prendre du temps. C’est souhaitable et tout à fait normal ! Vous vous y reprendrez même à plusieurs moments. 

Croyez-moi, cela vaut le coup, car c’est là que vous entrez réellement en réflexion sur votre situation professionnelle et que vous vous posez les bonnes questions

.

Au final, comment vous positionner ?

Toutes vos notes sont supérieures à 7

Votre job vous correspond plutôt bien

Menez les actions d’amélioration repérées et la situation côté travail devrait vous satisfaire pleinement.

La plupart de vos notes sont inférieures ou égales à 5

DANGER ! Il est temps de réagir

Qu’est ce qu’il va se passer si vous ne changez rien à votre situation ? Combien de temps pouvez-vous encore tenir professionnellement ainsi ? 

Prenez les choses en main et réfléchissez éventuellement à changer d’entreprise ou à vous réorienter professionnellement. 

La plupart de vos notes oscillent entre 5 et 7

Visiblement, ce n’est pas la grande joie. 

Quelles actions pouvez vous mener pour améliorer la situation ? Que pouvez-vous opérer comme changement pour aller vers plus d’épanouissement professionnel ? 

Listez toutes ces actions et choisissez en 3 prioritaires, dont une action facile à mettre en oeuvre de suite. 

Et évidemment… PASSEZ A L’ACTION !

.

Vous avez mis en oeuvre jusqu’au bout la méthode pour faire le point sur votre travail. 

Je vous dis BRAVO !!!!

Faites-moi un retour dans les commentaires sur ce qu’elle vous a apporté et sur ce qui a été difficile pour vous dans cette réflexion. 

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur les boutons Facebook « J’aime » et « Partager ». Allez-y ! 

Partager l'article

13 commentaires

  • Sandra

    Merci pour cet article 🙂
    Cet exercice devrait être intégré à chaque entretien annuel !
    Cela permettrait de faire le point pour savoir où l’on en est.
    J’aurais bien découvrir cet outil alors que j’étais encore salariée 😉

  • Anne-Claire Quenardelle

    Oui c’est en ouverture que les entretiens annuels doivent être menés, avec la place faite de pouvoir exprimer ce qui nous convient et nous convient moins bien. Merci pour l’apport de cet angle de vue Sandra

  • Pierre-Favre

    Ton article m’a fait penser à une discussion que j’ai eu avec un cadre supérieur dans une grande entreprise dans l’armement. A cette époque il était le directeur juridique. Je lui posais des questions sur son travail et les conditions dans lesquels il le réalisait. Ce qui m’a énormément surpris, c’est lorsqu’il m’a dit que son travail était composé à 95% de tache qu’il n’apprécié pas, voire même qu’il exécrait, mais que les 5 % restant était une raison suffisante pour rester à ce poste.
    Depuis je me demande si plus on gravit les échelons hiérarchique, plus nous sommes exigeant sur la définition de ce qu’est pour nous un travail plaisant?

    • Anne-Claire Quenardelle

      Bon, on ne va pas peut-être pas en tirer des généralités; Pour ma part, en coachant une commerciale, à la première séance, elle a pris conscience que seulement 10 % de son temps de travail était du temps plaisir ! Un ouragan !!!! Je l’accompagne à trouver un job qui lui correspond, dans lequel elle s’y retrouve en termes de valeurs et de missions. Bref, elle est en train de changer de job pour retrouver plaisir et épanouissement dans sa vie pro. Que du bonheur !

  • Johanna Andria

    Merci pour cet article et cette méthode qui incite à l’action. J’aime beaucoup la fiche pratique qui nous permet de faire le point quand nous en ressentons le besoin tout en étant guidé. Ce travail réflexif permet de mieux nous connaître et balaie vraiment toutes les dimensions de ce que peut nous apporter un travail. Quand je fais le point les criètres qui prévalent : est-ce que je continue à apprendre quelquechose dans mon job et les relations humaines.😊

  • Valentine - Parents en Equilibre

    Plutôt malin cette méthode car je vois beaucoup de personnes insatisfaites de leur job mais qui ont du mal à mettre des mots précis dessus et mélangent un peu tous les domaines que tu évoques. Des fois, c’est bien de poser de manière concrète, ce qui va bien, ce qui ne va pas : pour y voir plus clair !

    • Anne-Claire Quenardelle

      Faire le point régulièrement sur son travail, c’est le meilleur moyen de rester motivé et de trouver rapidement des pistes pour que cela aille mieux. Il n’est pas toujours obligatoire de changer de travail, j’ai déjà coaché des personnes pour qui un simple ajustement leur a permis de continuer à leur poste.

  • Pierre

    Hello Anne-Claire,

    Merci pour cet article plein de bonnes ressources !

    Je trouve que ta méthode est très utile et pratique. Je rajouterais même que pour savoir si notre travail nous plaît vraiment, on doit se demander si l’on ressent les mêmes sensations que lorsque l’on joue.

    Ne pas ressentir d’efforts lorsque je travaille, c’est le point crucial, qui personnellement, me permet de travailler des heures sans me décourager de mes tâches.

    À bientôt,

    Pierre

  • Bastien HÜE

    Bonsoir Anne-Claire,

    J’ai apprécié l’idée de pouvoir mettre en pratique quelques exercices pour faire le point.

    Il est vrai qu’il est très facile d’avoir la tête dans le guidon lorsque l’on travail et d’éprouver des difficultés pour prendre du recul et se demander si l’on est réellement à la bonne place.

    En tout cas merci pour cet article inspirant. 🙂

    Bien à toi,

    • Anne-Claire Quenardelle

      Merci à toi Bastien d’avoir pris le temps de faire les exercices. J’espère que tu en as tiré des bénéfices et des actions à mettre en place.

  • Elodie

    Hello Anne-Claire! Je découvre ton blog avec plaisir et intérêt. Bravo pour tous ces sujets passionnants que tu proposes!
    J’ai depuis peu décroché un nouveau job d’office manager et j’ai pris beaucoup de plaisir à réaliser l’exercice un peu différemment.
    En effet, mon dernier job était devenu un fardeau et j’ai décidé de le quitter il y a environ deux ans.
    Pendant les 2 dernières années, j’ai voulu prendre du temps pour moi, me recentrer et mettre le doigt sur ce que je voulais vraiment d’un point de vue professionnel. J’ai essayé de me lancer à mon compte, mais finalement décidé de reprendre un travail en salarié car le contact avec une équipe me manquait.
    Et me voici office manager depuis à peu près 3 mois après une reconversion professionnelle bien mûrie!
    J’ai réalisé l’exercice en répondant aux questions du point de vue de mon dernier job, puis des 2 dernières années et enfin par rapport à ma nouvelle situation.
    Cela m’a permis de constater une nette amélioration! Je trouve, en outre, plus de sens, de reconnaissance et de satisfaction globale: cela fait un bien fou de voir le progrès!
    Merci beaucoup et au plaisir de continuer à te lire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez vous à la Newsletter et en bonus, recevez mon e-book 

"RECONVERSION PROFESSIONNELLE : Par où commencer ?"

%d blogueurs aiment cette page :