Slasheur : cumuler plusieurs métiers, pourquoi pas vous ?
Trouver sa voie pro

Slasheur : Cumuler Plusieurs Métiers, Pourquoi Pas Vous ?

Slasheur, slasheuse. Vous avez certainement déjà entendu ce terme. Sans trop savoir à quoi cela correspond peut-être. Etre un slasheur, ou être une slasheuse pour une femme, c’est cumuler plusieurs métiers en même temps. 

Pourquoi le terme slasheur ? Cela fait tout simplement référence au signe « / » qui est utilisé pour séparer les différentes activités professionnelles que la personne exerce.

Cela peut donner : Responsable marketing / Rénovatrice de meubles anciens / Formatrice. 

Ou encore Chef de service/ Coach / Blogueuse… Oui c’est moi la slasheuse dans ce dernier cas.

Slasher ou cumuler plusieurs métiers par envie, c’est la grande tendance de ce siècle. 

Vous avez une passion, et … ce n’est pas votre  métier actuel. Vous voudriez bien en vivre… ce mode de travail est peut-être fait pour vous en ajoutant cette passion en deuxième activité pro à votre vie. 

Qu’est-ce qui peut vous  pousser à adopter cette façon de travailler et à devenir slasheur ? 

Qu’est-ce qu’un slasheur ?

Slasheur = personne qui cumule plusieurs activités professionnelles, en général différentes, voire très différentes entre elles. 

C’est très souvent un choix. D’une première activité, le slasheur ajoute un deuxième métier, voire un troisième, pour exercer dans un ou des domaines qui le passionnent.

Certains diront qu’il s’agit d’une pluriactivité et que cela n’est pas nouveau. VRAI. La pluri-activité a toujours existé, notamment pour des personnes qui n’ont que des contrats à temps partiel, et qui, par nécessité financière, sont obligées de trouver des compléments d’activité. Par exemple : Auxiliaire de vie / Serveuse.

La dimension nouvelle tient dans le fait que la personne slasheuse fait un vrai choix de tirer des revenus de deux, voire 3 jobs. Ce n’est pas forcément la nécessité financière qui guide les slasheurs, mais plutôt une énorme envie de se réaliser et de booster leur vie professionnelle en exerçant un ou deux métiers supplémentaires qui les font vibrer

Qui sont les slasheurs ?

4,5 MILLIONS de slasheurs et slasheuses ont été recensés en France en 2016. 

Et oui ! 

La tendance est là et va prendre de l’ampleur dans les années à venir à coup sûr. Le marché du travail évolue et les entreprises vont devoir le prendre en compte. 

Jusque là, ce qui était valorisé dans notre société est l’emploi CDI à plein temps, avec une évolution de carrière, où monter les échelons est signe de réussite. 

Aujourd’hui, l’idée est de valoriser ce mode « multi-métiers » à travers le terme de slasheur. Il met en valeur le fait de se permettre d’exercer plusieurs activités pro qui n’ont pas forcément de lien entre elles et de l’assumer aux yeux de tous.

Fier d’être Slasheur, quoi !

J’ai fait l’exercice de regarder autour de moi qui je connaissais comme slasheurs ou slasheuses. Et au final, j’en ai trouvé une vingtaine au moins.

En voici quelques-uns ci-dessous. Vous allez voir, ça décoiffe ! Et d’ailleurs, j’aurais l’occasion d’en interviewer quelques-uns dans le cadre de mon Défi d’articles

Dans ma façon d’écrire les professions des slasheurs, j’indique souvent en premier le métier « d’origine », puis le ou les métiers qui sont venus enrichir la vie pro de la personne.

  • Steward /Psychologue
  • Agriculteur/Enseignant
  • Guide touristique/tapissière
  • Responsable marketing/pâtissière
  • Chargée de communication/blogueuse professionnelle
  • Coiffeuse/hôtesse de gîtes
  • Conseiller bancaire/comédien
  • Puéricultrice/ créatrice de bijoux
  • Ingénieur formation/consultante RH
  • Chef de service en entreprise/Coach/Blogueuse…

Regardez bien autour de vous, je suis certaine que vous en connaissez. 

Y a t-il un âge pour slasher ? 

Et bien non ! 

Vous pouvez devenir slasheur à tout âge

De 25 ans à plus de 50 ans, le multi-jobs est ouvert à tous. Ce qui guide ces personnes, c’est de ne plus être cantonnées à un seul métier alors que leurs centres d’intérêt sont multiples. Elles construisent donc leur vie professionnelle en multi-modes pour s’y épanouir

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu : Comment faire le Point sur son Travail ? Ma Méthode

.

Profil d’un slasheur : performance et dynamisme

Et oui !

Les personnes qui ont choisi de slasher ne sont ni instables, ni utopistes, ni irresponsables. Elles font de leur multi-activités une vraie source d’épanouissement.  

Si je devais rédiger le profil du slasheur – oui, je sais, je suis en train de le faire, donc pourquoi écrire « Si je devais ? » – j’écrirais : 

  • Super motivé
  • Curieux
  • N’aime pas la routine
  • Se forme régulièrement
  • Compétent dans plusieurs domaines d’expertise
  • Apprend vite
  • Dynamique
  • Enthousiaste
  • Performant
  • Organisé

Voilà un profil qui devrait intéresser les entreprises dynamiques. Faut-il encore qu’elles proposent des contrats à temps partiel pour permettre au slasheur de garder une autre activité rémunératrice en parallèle.

Vous reconnaissez-vous dans le profil ci-dessus ? 

Si oui,  futur slasheur ou slasheuse, pourquoi ne pas vous lancer ?

Pourquoi devenir un slasheur ?

A chacun ses raisons de cumuler plusieurs métiers par envie. Je vous en indique quelques-unes recensées au travers des coachings que j’ai réalisés. 

  • Pour exercer une passion
  • Pour enthousiasmer votre vie pro
  • Pour apprendre de nouvelles choses
  • Pour se réaliser dans ce que l’on aime vraiment
  • Pour assurer une phase de transition entre le salariat et une activité freelance
  • Pour ne pas avoir à faire de choix entre 2 métiers que vous aimez
  • Pour assouvir votre curiosité et votre besoin de nouveauté
  • Pour vous renouveler
  • Pour valoriser votre multi-compétences
  • Pour découvrir de nouveaux horizons
  • Pour gagner en liberté
  • Pour …

Pour ma part, je suis devenue slasheuse parce que j’aime mes trois métiers et que j’y trouve un équilibre incroyable. Dans l’entreprise où j’exerce, j’aime travailler en équipe, mener des projets transversaux, animer mon équipe, pouvoir initier des projets à plusieurs, discuter, animer des réunions, encourager les collaborateurs…

Dans mon métier de coach, j’aime être centrée sur la personne et l’aider à atteindre ses objectifs professionnels et personnels. J’aime faire en sorte qu’elle découvre tous ses potentiels et toutes les richesses qui sont en elle. Dans le coaching, il y a une temporalité différente, où le rythme de la personne est respecté. Et j’apprends beaucoup des autres et de leurs expériences….

Dans mon nouveau métier de blogueuse, je réponds à mon besoin de partager et d’inviter les personnes qui ne s’épanouissent pas dans leur job à bouger les lignes et à agir pour leur vie professionnelle

Et vous ? Vous reconnaissez-vous dans ces raisons ?

Y en a t-il d’autres que vous aimeriez ajouter ?

Si oui, filez-vite à la zone de commentaires, je serais heureuse de vous lire.

.

Plusieurs types de slasheurs

Il est possible de faire co-exister différents types de statut professionnel.

  • Salarié – Salarié : le slasheur est salarié à temps partiel dans deux entreprises différentes.
  • Salarié – Entrepreneur indépendant : le slasheur travaille à temps partiel dans une entreprise et a lancé son activité indépendante sur le reste du temps de travail. Il est vrai que le statut d’auto-entrepreneur facilite largement la création de son entreprise. A ce titre, le slashing est également un formidable tremplin pour OSER lancer son activité indépendante, tout en gardant une certaine sécurité financière par le temps partiel en salariat.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu : Quand changer de travail ? 7 signes qui vous alertent

.

Slasheur, est-ce fait pour moi ?

Il convient d’abord de faire le point sur votre travail actuel. Il ne s’agit pas de changer pour changer. 

Prenez le temps de vous poser pour analyser votre situation professionnelle actuelle .

Repérez ce qui vous convient et ne vous convient pas ou plus. Posez-vous la question aussi de savoir s’il est possible dans le poste que vous occupez de réduire votre temps de travail. Votre entreprise l’acceptera t-elle ou pourra t-elle adapter votre poste ? 

  • Quelles sont vos motivations à devenir slasheur ? Qu’en pense votre entourage ?
  • Quel est l’autre métier que vous souhaitez exercer en plus ? Est-ce un métier passion ? 
  • Peut-il être exercé à temps partiel ? Avez-vous besoin de vous former ? Combien de temps cela va t-il prendre ? 
  • Si votre 2ème activité est une activité freelance, faites une étude de marché. Combien de temps vous faudra t-il pour en dégager le revenu qui vous permet d’assurer le niveau de vie que vous voulez ? 
  • Quand vous lisez le profil du slasheur plus haut, vous reconnaissez-vous dedans ?
  • Avez-vous l’organisation et l’énergie pour cumuler plusieurs jobs ?
  • Etes-vous épaulé dans votre projet ? Par qui ?

Et la QUESTION CERISE sur le gâteau : « Etes-vous prêt à sortir de votre zone de confort ? »

Je vous engage à répondre à ces premières questions – la liste n’est pas exhaustive – et à compter les voyants qui sont au vert avant de vous lancer. Alors, slasheur est-ce fait pour vous ou non ?

.

Laissez un commentaire pour me dire quel type de slasheur ou de futur-e slasheur/slasheuse vous êtes. 

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur les boutons Facebook « J’aime » et « Partager ». Allez-y ! 

Suivez aussi Bouge ta Vie Pro sur Pinterest. 

Crédit photo : Freepik

Partager l'article

6 commentaires

  • Emmanuel

    Bien sûr que c’est possible et même très vivant
    Cela fait des années que j’aime exercer plusieurs métiers
    Enseignant formateur et aujourd’hui infopreneur
    C’est passionnant car cela permet d’avoir plusieurs moteurs au fil des semaines
    Merci pour cet excellent article

  • Florence Fais briller tes étincelles

    HellooOOO! je suis hyper contente de me reconnaître dans ton article!!! Bien sûr que c’est possible d’exercer plusieurs métiers et par passion . C’est une véritable source d’épanouissement. Dans les moments de baisse d’énergie je me dis et si j’arrêtais!!! Rien que ça c’est même pas envisageable ma vie serait beaucoup trop insipide! Je suis Home stager, masseuse kobido, designer floral, infopreneur. A bientôt!

    • Anne-Claire Quenardelle

      Waouh !!! Excellent tout cela; Tu as réussi à mettre un sacré peps dans ta vie. Bravo ! Cela ne peut encourager d’autres à se lancer. A bientôt.

  • Aurélie

    Bonjour Anne-Claire,
    Je découvre ton blog, chouette travail! Et je découvre également le terme de slasheur/se, inspirant..
    Je ne suis pas réellement concerné car j’ai préféré tout quitter pour faire ce qui me plaisait. Mais je suis tellement touche-à-tout, dynamique ET en besoin de mouvement, qu’il va sûrement falloir que je pense au cumul 😉
    Merci pour cette ouverture vers de nouveaux horizons. J’ai hate de pouvoir lire/écouter des témoignages de slasheurs/ses
    A très bientôt

    • Julien

      Bonjour Anne Claire,

      Merci pour cet article. J’ai appris un mot:)

      Et pourtant j’en suis un !

      Avant, j’étais coach/ éducateur sportif/ animateur.

      Aujourd’hui je suis coach / blogueur.

      Votre article est top.

      Je ne me suis pas posé toutes ces questions au moment de choisir mais je suis convaincu que tout ce que vous avez écrit va être utile aux personnes qui hésitent.

      A bientôt
      Julien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez vous à la Newsletter et en bonus, recevez mon e-book 

"RECONVERSION PROFESSIONNELLE : Par où commencer ?"

%d blogueurs aiment cette page :