Manque de reconnaissance au travail : Comment Faire ?
Zen au boulot

Manque de Reconnaissance au Travail : Comment Faire ?

Vous vous investissez professionnellement au quotidien, et pour autant, vous trouvez que votre supérieur ne considère pas votre travail à sa juste valeur. Vous vivez un manque de reconnaissance de votre travail et cela vous impacte moralement. 

Vous avez attendu un mot de félicitation, un simple « Bravo, good job ! », pour le dernier gros contrat que vous avez décroché… et cela n’est jamais venu

Vous auriez aimé avoir un feedback positif sur le dernier événement à succès que vous avez organisé

Pas un seul compliment lors de votre entretien annuel alors que vous avez atteint, voire dépassé vos objectifs

C’est la déception !

Vous aimeriez recevoir plus régulièrement des félicitations ou des remerciements de la part de votre boss.

Alors Comment faire ? Pourquoi avons-nous besoin de reconnaissance au travail ? Savons-nous bien repérer les marques de reconnaissance positive ? Qu’est-ce qui est en notre pouvoir pour pallier ce manque de reconnaissance au travail ? Comment agir concrètement ?

C’est parti pour explorer tout cela.

Reconnaissance au travail : zoomons un peu

Il y a différentes formes de reconnaissance au travail. 

Il y a celle que nous attendons tous, celle qui est concrète et qui se traduit matériellement sur notre compte en banque : la rémunération financière – augmentation, primes… Et bien, pas de chance, ce n’est pas de celle là dont je vais vous parler, même si elle nous intéresse tous. 

Je vais me focaliser sur la reconnaissance qui nous fait du bien au moral au quotidien. 

Celle qui consiste à recevoir des paroles valorisantes et encourageantes sur notre travail, nos savoir-faire et nos savoir-être. Celle qui nous montre qu’en tant qu’individus, nous sommes pris en considération. 

Car il s’agit bien de cela, nous avons tous besoin, à un degré plus ou moins important, de nous sentir reconnus, valorisés, appréciés.

Etre reconnu au travail : on en a tous besoin. Pourquoi ?

1 salarié français sur 2 dit souffrir d’un manque de reconnaissance au travail

Vous voyez, le phénomène est courant. Cela ne vous rassure peut-être pas, mais vous n’êtes pas seul !

65 % des employés demandent plus de reconnaissance dans le cadre professionnelle, selon une étude réalisée par Gallup. Il y est aussi dit que 4 salariés sur 10 sont activement désengagés de leur travail lorsqu’ils ne reçoivent pas ou peu de feedback positifs sur leur job. 

Un signe de reconnaissance positif, c’est toute une dose d’énergie positive que nous recevons. Nous augmentons alors naturellement notre niveau de motivation au travail

Nous avons besoin d’être rassurés sur le fait que : 

  • nous travaillons bien
  • notre action au sein de l’entreprise a sa raison d’être et son utilité
  • nous sommes appréciés en tant qu’individu et pour nos compétences.

Or la culture du feedback positif régulier par un manager à ses collaborateurs n’est pas encore ancrée dans toutes les entreprises.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu : Quand changer de travail ? 7 signes qui vous alertent

Manque de reconnaissance au travail : les conséquences

Ne nous le cachons pas, la principale source de démotivation et de souffrance au travail est bien le manque de reconnaissance. Source de stress, il touche directement à l’estime de soi, c’est à dire à la valeur que l’on s’accorde. Et les conséquences sont multiples : 

  • Je me dévalorise
  • Ma confiance se dégrade
  • Ma motivation et mon implication dans mes missions baissent
  • Je peux aussi perdre le sens de mon travail

Les bienfaits de la reconnaissance au travail

A chaque compliment, mon cerveau libère de la dopamine, hormone du bien-être. Lorsque je reçois des marques de reconnaissance positives régulièrement sur mon travail, il se passe plein de choses : 

  • Je suis plus motivé-e
  • Je me sens plus responsable 
  • J’ai envie de me surpasser
  • J’ai envie de rester dans cette entreprise où le climat de travail est serein et positif
  • Je suis moins vulnérable au stress
  • Je suis plus efficace

Que du bonheur !

Allons un peu plus loin maintenant. 

Savez-vous repérer les marques de reconnaissance positive ?

Et oui, je me suis dit qu’il fallait insister un peu sur ce point là. 

Je suis certaine que nous n’entendons pas ou que nous ne captons pas toutes les marques de reconnaissance positive que notre entourage professionnel nous envoie. 

Les signes de reconnaissance peuvent prendre différentes formes : 

  • Des félicitations : « Bravo pour le contrat avec l’entreprise Y que tu as signé ! »
  • Des remerciements : « Un grand merci pour ton implication au sein de l’équipe »
  • Des encouragements : « J’ai beaucoup aimé ta proposition à propos du projet Z, c’est une excellente idée. Je compte sur toi pour me faire part d’autres propositions à l’occasion »
  • Un témoignage d’intérêt. Cela se concrétise en général par une discussion impromptue portant sur du professionnel, voire du personnel. Ou une demande d’avis sur un projet qui ne vous concerne pas directement. Ou encore une écoute attentive de vos propos.
  • Une mission spécifique qui vous est confiée pour lequel on a besoin de vos compétences
  • Une proposition de participation à un projet parce vous avez exprimé un intérêt pour celui-ci bien qu’il ne fasse pas partie de vos missions principales.
  • Une évolution/promotion au sein de l’entreprise – OK cela n’arrive pas tous les jours, on ne peut pas en faire notre quotidien !

Et vous ? Êtes-vous attentif à toutes ces marques ? Les percevez-vous facilement ?

Ecoutez tout votre entourage professionnelet vous-même !

Autre chose TRES IMPORTANTE. 

Nous sommes surtout attentifs aux signes de reconnaissance en provenance de notre hiérarchie. Il est vrai que vous en attendez certainement plus de la part de votre supérieur, mais TOUTES LES MARQUES DE RECONNAISSANCE sont bonnes à prendre. Celles : 

  • de vos collègues
  • de vos clients
  • de vos fournisseurs, 
  • de vos partenaires professionnels…. 
  • Et même les vôtres envers vous-même et votre travail !

Je le répète : tout est bon à prendre pour faire le plein d’énergie et avoir confiance en sa valeur.

A faire : Ecrire en fin de journée sur un carnet ou votre smartphone tous les retours positifs que vous avez reçus, et tous ceux que vous avez envie de noter de votre part pour vous-même. Les relire en fin de semaine. Voilà un bon moyen de faire le plein d’énergie et de regonfler vos batteries.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu : Comment faire le Point sur son Travail ? Ma Méthode

Manque de reconnaissance au travail ? Allez la chercher !

Oui, oui. 

Si vous trouvez que vous ne recevez pas assez de compliments ou de feed-back sur votre travail, et bien, soyez PROACTIF. 

Allez chercher ces fameux remerciements, compliments, encouragements et félicitations dont vous avez besoin.

Je sais, ce n’est pas une démarche courante. Je dirais même qu’à chaque fois que je la propose aux personnes que je coache, cela les surprend. Si vous avez besoin d’un retour sur votre travail, sa qualité, sur vos compétences, votre savoir-être, vous pouvez questionner votre entourage professionnel. 

Pour ma part, je pratique cette méthode avec les personnes qui me sollicitent pour un coaching professionnel. En fin de séance, je leur demande directement ce qu’elles ont apprécié dans ma façon de les coacher, ce qui a été aidant pour elles, ce qu’elles retiennent d’essentiel pour elles. Et là, je récolte les fruits de mon travail, j’engrange les résultats positifs de mon accompagnement. 

Comment faire pour pallier le manque de reconnaissance au travail ?

Au départ, cela ne va pas venir spontanément. Je vous conseille de bien choisir vos premières opportunités de mise en pratique.

  • Ciblez un rendez-vous de travail à venir, par exemple avec un collègue que vous appréciez et qui vous apprécie en retour. 
  • Préparez à l’avance 1 ou 2 questions simples à lui poser en fin de rendez-vous. Cela peut être : « Qu’est-ce que tu as apprécié lors de notre temps d’échange ? »; « Qu’est-ce qui te convient dans notre façon de travailler ensemble ? ». Prévoyez des questions fermées pour récolter des  réponses avec du contenu, et non un simple « Oui ».
  • IMPORTANT : donnez lui aussi en retour un feedback positif !!! Cela ne pourra qu’embellir votre relation de travail et la rendre encore plus agréable et fluide. Cela peut être une phrase comme « Moi aussi j’ai bien apprécié ce temps de travail avec toi. Nous avons été efficace et je t’en remercie ». Pas la peine d’en faire des « tonnes », cela pourrait sonner faux.
  • Terminez l’échange directement sur ces feed-back positifs. N’embrayez surtout pas par toute une ribambelle de points à améliorer. S’il y a en a à traiter, mieux vaut les avoir évoqués avant. Terminez sur du POSITIF !

Lorsque vous aurez pratiqué plusieurs fois cela avec des personnes bienveillantes, vous serez plus à l’aise pour vous lancer auprès de votre responsable hiérarchique. 

Lors d’un point sur un projet, lors d’une discussion rapide ou de votre entretien annuel, demandez-lui ce qu’il apprécie dans votre façon de travailler. Là encore préparez bien vos questions au préalable. VIGILANCE : à ne pratiquer évidemment que si vous êtes certain de la qualité de ce que vous avez entrepris et des résultats obtenus. 

Votre employeur peut-être surpris par votre demande, surtout s’il n’a pas l’habitude de complimenter ses collaborateurs. Et cela peut se révéler une démarche tout à fait positive. S’il la perçoit bien, cela peut l’encourager à avoir un comportement plus reconnaissant à l’avenir. Cela se tente, non ?

Reconnaissance positive dans le travail : c’est aussi votre affaire

Vous l’avez compris dans le texte ci-dessus, je vous encourage à vous-même à être le premier à délivrer de la reconnaissance positive autour de vous : à vos clients sympathiques, à vos collègues, à vos fournisseurs… et même à votre chef ! 

Dites-leur ce en quoi vous appréciez de travailler avec eux. Verbalisez tout cela. Et vous verrez qu’au fil du temps, vous aurez tout à y gagner. Eux-mêmes oseront également vous faire des compliments et des encouragements

Soyez attentifs également à limiter les critiques. On dit toujours qu’une remarque négative efface 5 remarques positives. Ou en le disant autrement, il faut 5 remarques positives pour « annuler » une critique. Surveillez votre façon de communiquer.

Enfin pour terminer, je vous rappelle quelque chose d’essentiel.

Une marque d’attention positive a de la valeur si elle est : 

  • SINCERE
  • Pertinente
  • Donnée dans l’instant

Entraînez-vous, vous serez maladroit au démarrage. Et par la suite, cela viendra tout seul ! 

Et vous, quel type de reconnaissance pratiquez-vous le plus ?

Est-ce plutôt facile ou plutôt difficile à mettre en oeuvre au quotidien ?

Allez-y, laissez un commentaire, cela donnera des bonnes pratiques à tous les audacieux et audacieuses de ce blog !

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur les boutons Facebook « J’aime » et « Partager ». Allez-y ! 

Partager l'article

4 commentaires

  • Julien

    Bonjour Anne Claire

    Merci pour ce très bon article. Les exemples sont très bons et les explications très claires.
    L’exercice que vous avez donné avec le carnet est génial ! Je n’y avais pas pensé mais je vais le faire quand ça sera possible.

    J’ai beaucoup aimé votre article. Vous avez gagné un abonné 🙂

    Je partage votre vision de l’article.
    Les signes de reconnaissance, ça fait tellement du bien et ça entretien la motivation. Il y a d’autres avantages aussi.

    Je voudrais rajouter que oui c’est important d’avoir des signes de reconnaissance mais la personne qui peut nous en donner le plus c’est nous !
    Cela n’empêche pas d’en recevoir des autres.
    Mais on a pas besoin des autres pour être heureux.
    Commençons par être heureux avec nous même et à nous féliciter, à nous valoriser, à être fier de nous.
    On sera beaucoup moins en attente, en demande !

    Concernant votre question à la fin, moi je suis de plus en plus dans la gratitude donc la gratitude permet de faire des compliments naturellement puisque c’est une chance d’être avec telle ou telle personne

    A bientôt
    Julien

    • Anne-Claire Quenardelle

      Un grand merci Julien pour ce retour enthousiaste de ta part. Je tiens vraiment à partager des éléments qui trouvent une utilité dans la vie des personnes;
      Et tu as raison, nous avons besoin des autres pour être heureux. Concernant la reconnaissance, n’attendons pas tout des autres, nous avons notre part de boulot à faire envers nous-même avant !
      Au plaisir de prochains échanges,
      Anne-CLaire

  • Emmanuel

    Excellent article et merci pour l’astuce d’écrire le soir les retours positifs qu’on a reçus
    On a tendance à banaliser le positif et à ne retenir que les critiques
    À bientôt

    • Anne-Claire Quenardelle

      Oui Emmanuel. Mettons nos lunettes roses et ayons un regard attentif sur ce qui est beau et bien autour de nous. Soyons heureux avec ce que nous recevons de positif et valorisant.
      Merci et au plaisir,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez vous à la Newsletter et en bonus, recevez mon e-book 

"RECONVERSION PROFESSIONNELLE : Par où commencer ?"

%d blogueurs aiment cette page :