Déclics pour changer de vie professionnelle
Trouver sa voie pro

3 Déclics qui ont véritablement Changé ma Vie Professionnelle

3 déclics qui ont véritablement changé ma vie. C’est avec un immense plaisir que je contribue au carnaval d’articles organisé par Florence du blog « Fais briller tes étincelles ». Rien que le nom de son blog enchante mes journées ! Le thème que Florence a choisi pour son événement inter-blogueurs est « les 3 déclics pour changer de vie ». Après un léger temps de réflexion, je décide d’axer mon témoignage sur les déclics qui ont orienté, voire réorienté ma vie professionnelle. Même s’il va de soi qu’un déclic impactant sur la vie pro retentit forcément sur la vie privée et familiale

Chaque déclic vécu a été différent dans sa manière de se manifester et d’avoir agi. 

Et ça, c’est bigrement intéressant !

A travers ce retour sur quelques moments précieux de ma vie professionnelle, je porte une analyse que je n’avais pris le temps d’effectuer jusque là. Cela ne peut qu’être un plus pour moi, et pour vous aussi, chers lecteurs, je l’espère. 

Car vous aussi, certainement, avez eu des déclics professionnels ou personnels. Les avez vous bien identifiés ? Quelles transformations ont-ils apporté ? Comment ont-ils oeuvré ? 

Voici les histoires des 3 déclics qui m’ont permis, à chaque étape cruciale de ma vie, de trouver ma voie professionnelle et de changer ma vie

Alors, allons-y !

Déclic ? Vous avez dit déclic ?

Qu’est-ce qu’un déclic ? Bonne question ! Et pas si évidente que cela. 

Car j’ai eu des changements de route dans ma vie. Tous n’ont pas été induits par un déclic. 

Si je devais définir ce qu’est un déclic, je dirai qu’il peut prendre différentes formes et se manifester de plusieurs manières. Cela peut être  : 

  • Une prise de conscience éclair, très soudaine
  • Une intuition qui se manifeste de façon tenace
  • Une idée spontanée qui vient dans la tête et que ne me lâche plus
  • Une question que je me pose ou que l’on me pose, et à laquelle je n’avais jamais réfléchi jusque là. La réponse est inattendue, surprenante et enclenche une prise de conscience que quelque chose doit bouger 

Un déclic = une prise de conscience = une décision = un passage à l’action qui amène du changement

Du déclic au changement de vie professionnelle

Un déclic entraîne un changement pour ma vie, pour la mener à bon cap, celui que je me suis donné.

Déclic n°1 – Le déclic qui me met sur la bonne voie professionnelle

Mon premier déclic a influencé toute la suite de ma vie professionnelle. Il s’est produit en fin de mes études d’ingénieure. J’avais 23 ans.

Depuis le lycée, je n’avais qu’une envie : faire de la recherche en laboratoire, si possible dans le milieu médical pour participer aux progrès de la médecine. Certainement très empreinte de la trajectoire familiale, c’était un choix évident. Je n’avais aucun doute sur la voie professionnelle que je voulais prendre. 

Lors de mes études, je découvre le végétal. Cela me passionne. Qu’à cela ne tienne, je ferai de la recherche en biotechnologies végétales. Je m’éloigne du médical, mais peu importe, le sujet est tout aussi captivant. 

Le rêve professionnel devient réalité 

J’intègre un laboratoire pour 6 mois dans le cadre de mon mémoire de fin d’études pour y mener des recherches sur des cellules de melon dans le cadre d’un projet européen. YES ! J’y suis !

C’est juste le rêve. Matériel high-tech, maître de recherche renommé, expérimentations pointues à mener… Tout se déroule pour le mieux. 

Je suis félicitée à ma soutenance. Le directeur du labo me propose de continuer sur une thèse avec financement privé. A l’époque, autant vous dire que c’était LE bon plan. 3 ans de travail assuré alors que le marché de l’emploi était au plus bas pour les jeunes diplômés comme moi. 

Mais quelque chose me chatouillait. Une sorte d’ennui lié à la routine de laboratoire. Une répétitions des protocoles, une toute petite équipe, nous n’étions que 4-5 à y travailler, un manque de je-ne-sais-quoi que je ne localisais pas bien.

Lors de l’entretien, je demande au directeur si j’aurais l’occasion de me déplacer dans d’autres labo en Angleterre ou en Allemagne pour poursuivre mes recherches et échanger avec d’autres équipes. 

Et là, c’est la douche froide. « Non, nous avons tout ce qu’il faut ici sur place pour mener les expérimentations nécessaires » me répond-il. 

Le déclic intuitif qui réoriente totalement ma vie pro

Ni une ni deux, le déclic se fait. Rapide, intuitif, évident. Il m’envoie le message d’une impossibilité de travailler ainsi 3 ans : 

  • « dans ma bulle », 
  • toujours au même endroit, à parler à mes boîtes de Pétri devant la hotte stérile, 
  • à peu communiquer au sein du labo car les autres personnes du labo était d’un tempérament peu expansif. 

Il s’est révélé à moi qu’en fait j’avais besoin pour bien fonctionner de partager, de découvrir d’autres façons de faire et de progresser, de travailler dans une ambiance un peu plus effervescente. J’ai réellement besoin d’un job plus relationnel et dans l’échange. Sinon dépérissement garanti ! 

J’ai donc décliné la généreuse offre de contrat et me suis mise en recherche d’emploi. 

Pour aboutir au bout de 6 mois à un job de terrain : conseillère agricole. Les pieds dans les bottes à rencontrer des exploitants agricoles, à animer des réunions, à délivrer des conseils pour qu’ils mènent à bien leur entreprise. Un job dans la vie, un job de contact où les personnes vous remercient pour votre accompagnement. 

Et je n’ai jamais regretté un seul instant. J’y ai passé de merveilleuses années, chargées de sens et d’utilité

La petite flamme qui veille sur moi

Je réalise maintenant qu’il y a une petite flamme en moi qui veille, intuitive et réactive.  A ce moment là, elle s’est signalée à moi et m’a protégée pour me dire « Tu te trompes de voie professionnelle. Va voir ailleurs ! ». Même si à l’époque, je ne savais pas vraiment quel job était fait pour moi. 

Avec le recul, je me dis que j’ai quand même été sacrément culottée de refuser une proposition en or ! Et en même temps, je n’ai pas hésité. C’était juste que cela devait se faire comme cela. 

Et le déclic numéro deux alors ? Je vous en parle tout de suite.

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu : Comment faire le Point sur son Travail ? Ma Méthode

Déclic n° 2 – Le déclic qui provoque la suite de ma vie professionnelle

Je suis assise dans mon salon, face à mon jardin. On est au début du printemps et je me suis plongée dans un livre que je viens d’acheter « Que veux-tu vraiment ? » d’Isabelle Watts. Il m’avait tapé dans l’oeil à la librairie. Pourquoi pas ? 

Je dois vous dire que le titre du livre m’a interpellé +++. C’était exactement la question que je me posais depuis quelques mois. « Qu’est-ce que je veux pour ma vie maintenant ? » J’étais dans une phase de ma vie très difficile, après le décès de mon conjoint. J’ai vécu de plein fouet la courbe du deuil (je ne la connaissais pas à l’époque) mise en lumière par la célèbre psychiatre Elisabeth Kübler-Ross. 

Des questions très violentes venaient : Quel sens vais-je donner à ma vie désormais ? Quel est mon projet de vie pour les années à venir ? Qu’est-ce que vivre ? Rien que de re-formuler ces questions pour vous, chers lecteurs, j’en ai des frissons. Pour moi, c’était nouveau car jusque là, j’avais toujours piloté ma vie, j’avais toujours su ce que je voulais. Et là, plus rien. Le néant.

Je travaillais à plein temps en tant que manager et j’étais épuisée

Je menais tout de front : la vie familiale, ma vie professionnelle salariée, et je m’oubliais dans tout cela. J’étais en mode « pilote automatique ». Il y a tant de choses à faire quand on est seule avec 3 enfants. 

3 déclics qui ont changé ma vie professionnelle

Le déclic « choc » : un nouveau métier m’attend

Et ce livre a rallumé instantanément des lumières en moi. Comme cela, en une seconde. Dès le premier chapitre du livre. C’est mon déclic « choc ».

J’ai ressenti une telle soudaine sérénité et plénitude. Je ne comprenais pas pourquoi, mais j’ai laissé mon intuition faire. 

Je dévore le livre, j’y fait de merveilleuses découvertes et ma joie s’amplifie. C’est LA révélation. Je découvre un nouveau métier pour moi. Un métier qui pourrait complètement me correspondre. Celui de coach. 

Tout se met en place. Je fais le lien avec toutes mes expériences professionnelles et extra-professionnelles que je peux mettre au service de cette nouvelle activité professionnelle. Ce métier est fait pour moi ! 

Là maintenant. Pas dans 5 ans. Maintenant. 

Il faut que je me forme. TOUT DE SUITE. Pas question d’exercer le coaching en amateur. Je veux être professionnelle. Cela devient une urgence.

L’urgence d’agir se manifeste

En quelques semaines, après de multiples prises d’information, je m’inscris pour une formation sur un an en vue d’obtenir la certification de coach professionnelle. 

Cette année là, a été une véritable renaissance pour moi. Intense, riche, palpitante. Je renoue avec un projet professionnel épanouissant et vraiment fait pour moi ! 

Comme tout est lié, tout va mieux aussi dans mon métier de salariée que je poursuis en parallèle, dans ma vie perso et familiale. 

L’énergie est revenue. Ça y est, je suis remontée du fond de la courbe du deuil, connue aussi sous le nom de courbe du changement. 

J’ai réussi à trouver une nouvelle voie professionnelle, un projet qui me correspond complètement et qui donne pleinement sens à ma nouvelle vie. 

J’éprouve beaucoup de plaisir à accompagner les personnes dans leurs projets de changement professionnel, à les aider à trouver leur voie et à s’épanouir pleinement dans leur job. Et ils me le renvoient bien par la confiance qu’ils m’accordent et leur gratitude. Que du bonheur !

J’ai par ailleurs découvert que j’avais besoin de me former en permanence. Que cela faisait trop longtemps que je n’avais pas acquis de nouvelles compétences et que l’apprentissage était presque vital pour moi. Vu mon tempérament anti-routine… j’aurais dû le découvrir beaucoup plus tôt !

Alors, je remercie du fond du coeur ce déclic qui m’a tant apporté.

Le 3è déclic est pas mal lui aussi. Il s’est manifesté tout autrement. Tout en douceur. 

Je vous en parle dès maintenant

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu : Vie Pro – Vie Perso : 7 Clés Essentielles pour un Bel Equilibre

Déclic n°3, celui qui va me servir toute ma vie !

Je suis en pleine formation pour devenir coach professionnelle

Nous travaillons sur les piliers de vie. Un de ceux-là sont les valeurs. Je m’étais peu posée de questions à ce propos jusque là je dois dire. Je vivais avec des valeurs, des principes de vie, des convictions. Je ne m’étais jamais penchée de façon approfondie sur la question « Quelles sont mes 3 valeurs primordiales ? ». Spontanément, je nommais le respect de l’autre, l’indépendance et l’honnêteté. Très conformiste quand je relis ce trio. 

Une véritable révélation

Lors des cours de coaching, j’entame le travail personnel sur les valeurs. J’en repère une quinzaine, j’en choisi une dizaine vraiment importante à mes yeux, je les hiérarchise spontanément, puis avec une méthode de priorisation puissante. 

Le résultat me coupe le souffle. Une véritable révélation. Les 3 valeurs citées ci-dessus sont bien dans mon « top ten », mais pas en tête.  Authenticité – Liberté – Partage caracolent en tête. Déclic !!! Des claques, oui ! 

Je n’avais tout simplement pas vu ou pas voulu m’avouer ce qui était évident. Et puisque c’est évident, alors autant le vivre

Le déclic qui me permet de décider

J’ai mis mes valeurs au coeur de ma vie.  

Je les fais intervenir à chaque décision importante à prendre pour ma vie professionnelle ou personnelle. 

  • Vais-je pouvoir rester authentique dans cette nouvelle mission professionnelle ? 
  • Vais-je évoluer dans un monde professionnel où les relations inter-personnelles sont vraies et authentiques ? 
  • Vais-je pouvoir garder une liberté d’organisation de travail et une autonomie dans la mise en place de projets au sein de l’entreprise ? 
  • Mon futur job est-il un job où priment le relationnel, l’entraide et le partage ?
  • etc

Voilà la panoplie de questions qui entrent en jeu et qui me permettent de choisir en conscience. Quand je suis connectée à mes valeurs, je suis forcément à un très haut niveau d’énergie pour réussir, m’impliquer et atteindre mes objectifs. 

En coaching de transition professionnelle ou en bilan de compétences, je fais systématiquement travailler la personne sur ses valeurs. Elle découvre ce que veut dire « être alignée ». Elle se connecte à sa boussole intérieure. Et quand une personne cherche sa voie professionnelle, ce travail donne confiance et éclaire notre route de vie. 

Vivre en plaçant ses valeurs au centre de sa vie, c’est ce qui donne le plein sens à ce que nous vivons. C’est puissant. 

Je souhaite à chacun et chacune de faire ce travail et d’y trouver de merveilleux appuis

  • pour trouver sa voie professionnelle, 
  • pour se réorienter en cours de carrière
  • pour nourrir sa vie personnelle, 
  • pour avancer et réussir dans tout ce que vous entreprenez.

Et vous ?

Et voilà, vous savez tout maintenant de mes 3 déclics qui ont véritablement changé ma vie professionnelle : un déclic « intuitif », un déclic « choc » et un déclic « révélation ».

Ces 3 déclics tiennent une place toute particulière dans ma vie. Ils m’ont permis à chaque fois de me mettre sur la voie de l’épanouissement professionnel et, presque tous, d’une nouvelle voie professionnelle et personnelle. 

Et vous, quels ont été les déclics qui ont orienté votre vie professionnelle ? Laissez un commentaire plus bas pour témoigner ou pour poser vos questions.

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur les boutons Facebook « J’aime » et « Partager ». Allez-y !  Suivez aussi Bouge ta Vie Pro sur Pinterest. 

Partager l'article

8 commentaires

  • LangueDeGeek

    ça me parle pour me lancer pour la seconde fois dans un changement de vie complet, me reste un mois de sécurité de l’emploi, 1 mois à être payé à la fin du mois, 1 mois de fonctionnaire ou personne ne comprend quand tu démissionnes apres 11 ans dans un pays ou le chômage est dans toutes les têtes et inculqués dès la primaire.
    Et pourtant rien ne m’arrêtera et en plus je me ferais un plaisir d’en faire vidéo et article pour aider d’autres fonctionnaires à se libérer de la pression de la sécurité de l’emploi qui si elle suffisait à faire le bonheur ça se saurait !

  • Florence

    Et bien voilà de beaux déclics inspirants qui ont révélé la femme que tu es aujourd’hui. Rien de mieux que de suivre ses étincelles. Quand on ne se trouve pas à sa place, c’est un signe qu’on n’est pas à sa place et il faut bouger pour être mieux car c’est possible!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez vous à la Newsletter et en bonus, recevez mon e-book 

"RECONVERSION PROFESSIONNELLE : Par où commencer ?"

%d blogueurs aiment cette page :