Comment trouver l'équilibre vie pro vie perso
Zen au boulot

Vie Pro – Vie Perso : 7 Clés Essentielles pour un Bel Equilibre

Vous n’arrêtez pas de courir. Dans votre vie pro, et dans la vie perso aussi. Pas une minute à vous. Vous êtes sur-sollicité-e. Et au final vous vous oubliez vous-même. Vous oubliez même le « pour quoi » de la journée qui s’annonce. Vous enchaînez juste le programme prévu. C’est tout. Sans vous poser de questions.

Combien de temps allez-vous tenir ?

Deux tiers des français se disent insatisfaits de leur équilibre vie pro – vie perso. Qu’en est-il pour vous-même ?

Décryptons ensemble comment concilier dans une belle harmonie vos deux vies, professionnelle et personnelle. Je vous donne également 7 clés essentielles pour y arriver. C’est parti !

Vie pro – vie perso : deux sphères en cohabitation

Nous sommes nombreux à vouloir une vie harmonieuse, où les sphères professionnelles et personnelles cohabitent merveilleusement, ou tout au moins se vivent respectueusement l’une de l’autre. 

En France, c’est la culture du présentéisme qui prime encore dans l’esprit des salariés et des dirigeants. En gros, plus vous êtes présent sur votre lieu de travail, plus vous donnez l’image d’une personne impliquée et travailleuse, mieux vous êtes vu de la hiérarchie. La vie professionnelle prend le pas sur la vie personnelle.

Dans les pays nordiques, les entreprises sont sensibles à la question de l’équilibre vie privée-vie pro de leurs salariés. Les temps de travail + trajet domicile-travail n’excèdent pas 8 à 9 heures par jour. Et si vous avez l’idée de rester après 17 heures au bureau, vous risquez d’être catalogué comme peu efficace dans votre travail. 

Et que penser de cette entreprise australienne, Collins SBA, dans laquelle les employés ne travaillent que cinq heures par jour et quittent le bureau à 14 heures au plus tard. Avec l’instauration de cette règle par le PDG lui-même, le nombre de jours d’arrêt maladie a baissé de 12%. 

Bien dans son pro, bien dans son perso, et vice versa

J’ai toujours été très attentive à ce que ma vie professionnelle n’empiète pas sur ma vie personnelle, celle que je consacre notamment à ma famille et mes proches. Je dis toujours « Pour être bien dans son pro, il faut être bien dans son perso ». Et donc avoir le temps et l’énergie de mener à bien ce qui me tient à coeur dans le perso : famille, amis, sorties, vacances, loisirs…

Et la réciproque est vraie également. « Etre bien dans son perso pour être bien dans son pro ». Si vous êtes préoccupé par de graves soucis de santé d’un de vos proches, par un divorce ou un décès, par des soucis pesants dans la scolarisation d’un de vos enfants, le professionnel en est forcément impacté. Vos préoccupations ont une incidence sur votre attitude notamment, moins pétillante au bureau et plus morose. 

Par principe, un équilibre ne peut être permanent. A chaque chapitre de vie, à chaque transition de vie, l’équilibre est à rechercher et à retrouver.  Celui que j’ai instauré aujourd’hui  n’est pas celui d’il y a 3 ans. Il n’est pas non plus l’équilibre que j’aurais dans un an.

Vous avez dit équilibre ? 

La vie, c’est comme une bicyclette.

Il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre.

Albert Einstein

J’aime particulièrement cette citation. 

Elle dit tout. 

Elle traduit bien que l’équilibre est en fait un MOUVEMENT, un mouvement de la vie. 

Et oui !

L’équilibre, c’est le contraire de l’immobilisme, de la situation parfaite trouvée et qui n’évolue pas. 

L’équilibre est dynamique et non statique. 

Magique non ?

J’aime dire qu’être en équilibre dans sa vie, c’est : 

  • être en mouvement permanent, 
  • être aligné-e avec ses aspirations, ses impératifs et ses valeurs, 
  • et se sentir plus libre… sans culpabiliser.
équilibre entre vie pro et vie perso

Vie perso – vie pro : de quoi est composé votre équilibre ?

Faites l’exercice suivant : 

1 – Remémorez-vous un moment de votre vie où vous vous êtes senti totalement en équilibre dans votre vie. Décrivez la situation de la façon la plus précise possible. 

  • Où et quand était-ce ? 
  • Avec qui étiez-vous ?
  • De qui receviez-vous de l’aide ?
  • Que faisiez-vous ?
  • Comment cela se passait-il ? 
  • Comment vous sentiez-vous ? 
  • Qu’est-ce qui faisait que vous viviez un bel équilibre ?
  • Au final, quels sont les ingrédients de cet équilibre ?

Je donne cet exercice à faire en groupe aux personnes qui viennent en formation « Vie pro-pro-vie perso : trouver le bon équilibre ». Elles le trouvent plutôt difficile. Il faut passer par une bonne phase de réflexion et de récit avant de pouvoir lister les ingrédients.

A vous de jouer maintenant. Conservez ensuite précieusement cette liste d’ingrédients et tâchez de les ajouter à votre vie quotidienne régulièrement.

Je vais maintenant vous donner les fameuses 7 clés pour aller vers un bel équilibre de vos vies

7 clés essentielles pour un équilibre dynamique 

1. Prenez conscience de ce qui crée le déséquilibre vécu

Posez vous la question : Qu’est-ce qui vous empêche en ce moment d’être en équilibre ?

Listez ce qui fait que vous ne vous sentez pas suffisamment en phase avec ce que vous avez envie de vivre entre votre activité professionnelle et votre vie familiale. 

A chaque point de votre liste, demandez vous quelle action vous pouvez mettre en place pour que cela s’arrange. Et agissez

2. Faites le point sur VOS priorités

J’aime bien faire les priorités au mois, à la semaine et ensuite à la journée. Pour cela, j’utilise un Bullet Journal ou Bujo que je crée sur un simple cahier. C’est ma méthode infaillible d’organisation pour le travail et la vie familiale. Ce qui est écrit dans mon Bujo n’a plus besoin d’être dans ma tête. J’ai la tête beaucoup plus libre, et je suis moins soucieuse. Avec l’habitude, cet outil ne me prend que 5 minutes par jour pour une « zénitude » garantie. 

Une fois vos priorités de la journée/semaine bien connues, il vous sera beaucoup plus facile de poser des limites aux personnes qui interviennent de façon intempestive dans votre organisation.

3. Prenez du temps pour vous, rien que pour vous

Ça, quelqu’un vous l’a déjà forcément conseillé. Et vous ne l’avez pas toujours mis en application. 

Il est IMPERATIF dans une vie à 100 à l’heure de se programmer des moments de pause.  Là à chacun sa méthode : méditation, sport, lecture, fête, randonnée, ou tout simplement RIEN … 

Alors, prenez votre agenda en début de chaque trimestre et bloquez des demi-journées ou journées pour cela. 

Et NE DEROGEZ PAS. 

Comme je dis souvent aux personnes que j’accompagne : « Vous respectez le RDV pris avec votre client ou votre dentiste. Pourquoi déplaceriez-vous le RDV pris avec vous-même ? »

NON MAIS !

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu : Job de Rêve : Comment le Définir pour soi-même ?

4. Adoptez les habitudes d’une vie plus sereine

Je vous en donne quelques-unes à mettre en pratique.

  • Vous partez de votre bureau, fermez en la porte en pleine conscience. « Je ferme cette porte et je laisse à l’intérieur du bureau tout ce qui concerne ma vie professionnelle ». Déconnectez aussi votre portable pro à la maison
  • Limitez les intrusions numériques, disciplinez vous. Avec les outils numériques, forts pratiques par ailleurs et dont je ne me passerai plus, nous vivons dans un monde où tout devient urgent. Tout tourne tellement vite que nous pouvons perdre notre cap. Laissons les à la place qu’ils méritent. Ce ne sont QUE des outils. Ils ne doivent pas piloter notre vie. Pour ma part, je suis beaucoup plus zen depuis que j’ai coupé les « bip » de mon smartphone et de mon ordinateur. J’ai également désactivé les notifications, monstrueuse source de distraction et d’interruption de travail. Je ne regarde mes mails que 3, max 4 fois par jour. Et quand je suis concentrée sur un travail, il peut m’arriver de ne pas décrocher le coup de fil entrant. Je note qui a appelé et le rappelle en fin de matinée ou d’après-midi. 
  • Prévenez vos interlocuteurs de la manière dont vous fonctionnez afin qu’ils ne soient pas surpris. J’ai déjà reçu des mails où l’expéditeur avait écrit « Je consulte mes mails 3 fois par jour : en début de matinée, à midi et en fin d’après-midi. Je vous répondrai de façon certaine après avoir pris connaissance de votre message ». 

5. Planifiez des moments magiques 1 fois par trimestre

Bon là, je vous laisse les trouver tout seul. En général, nous ne manquons pas d’imagination pour cela ! Nul n’est besoin de beaucoup de budget. Juste de prévoir et d’organiser des moments plaisir qui vous sortent de votre quotidien. Objectif : entretenir un moral au top.

6. Sollicitez des coups de main à la maison, déléguez au bureau

Que ce soit dans le pro ou le privé, passez en mode délégation. 

Sollicitez régulièrement un coup de main dans tous les domaines de votre vie : pour les tâches ménagères, la garde des enfants pour vous échapper un week-end, pour l’entretien du jardin…

Au travail, observez ce que vous faites et comment vous le faites. 

Au final, ce tableau de bord que vous alimentez toutes les semaines, est-ce bien à vous de le tenir ? Ne serait-il pas possible de trouver un fonctionnement dans l’équipe pour que tous les membres y contribuent et que cela vous dégage du temps ? 

Autre exemple : dans l’organisation d’un événementiel, avez-vous constitué une équipe autour de vous ? Avez-vous bien réparti les fonctions et tâches de chacun ? 

Dans la vie professionnelle et personnelle, on prend souvent l’option automatique de faire soi-même parce que cela ira plus vite … et que cela sera mieux fait aussi. Grave ERREUR ! C’est comme cela que votre agenda et votre tête deviennent aussi encombrés que le périphérique parisien à 18 heures !

7. Travaillez différemment

Avez-vous déjà pensé à faire moins d’heures de travail ? Avez-vous déjà réfléchi à demander un temps partiel : 80 ou 90 % ?

Votre feuille de paie sera certes réduite, mais pour l’avoir fait, je peux vous dire que je ne reviendrai pas en arrière. La qualité de vie devient +++. Je suis maman solo avec 3 enfants, et longtemps, je n’ai été salariée qu’à 80 %. C’est un vrai choix à faire : moins de salaire pour une gestion de la semaine carrément plus zen et plus fluide. Quand on a ne serait-ce qu’une demi-journée par semaine pour sa vie privée et familiale, l’organisation de votre quotidien en est de suite améliorée. 

Autre possibilité : demander du télé-travail à temps partiel à votre employeur, 1 journée par semaine par exemple. Là aussi, les bénéfices sont énormes. Je l’ai également testé. J’en ai retiré d’énormes bénéfices : 

  • moins de stress en début et fin de journée par l’absence de transport, 
  • plus de concentration sur mon travail, donc plus d’efficacité professionnelle
  • et par ricochet, une plus grande et belle satisfaction de mon travail, car c’est grâce au télétravail que je réussis à limiter le retard sur certains dossiers dans les périodes très chargées. Je produis plus et mieux également. 

Equilibre vie pro-vie perso : se questionner régulièrement

Je me questionne régulièrement sur les déséquilibres vécus et les équilibres désirés pour ma vie. Je vous invite à faire de même de façon active et consciente avec ces questions : 

  • De quoi  ai-je besoin pour bien fonctionner et accéder à mon équilibre ? 
  • Qu’est-ce qui fait que je me sens en déséquilibre aujourd’hui ?
  • Quand et comment sais-je que je dévie ? Quels signes m’alertent ?

Pour ma part, j’ai accepté de ne pas pouvoir tout faire moi-même, de ne pas pouvoir être partout pour tout le monde. J’ai décidé de réduire mon temps de travail – et ma rémunération – pour avoir le temps de faire du sport, de lire, de bloguer, de blaguer, d’avoir des activités en famille, de partager, de réfléchir, de me former, de rêver…

Et quand un coup de fatigue sérieux survient, je me réserve un week-end à ne rien faire. Que de l’improvisation, zéro invitation, obligation ou engagement. Et ça fait un bien foooooouuuuuu !

Vous l’avez compris, il n’y a pas de recette magique. Chaque équilibre est subjectif et personnel. Il est également temporel. L’équilibre que vous vivez en ce moment ne sera peut-être plus satisfaisant dans quelques mois ou quelques années. Cela nécessite de vous questionner régulièrement.

Alors, définissez bien ce que vous voulez pour vous, prenez des décisions et passez à l’action. Vous êtes le moteur de votre équilibre vie pro-vie perso.

.

Et vous ? Comment se traduit votre équilibre ? Que mettez-vous en oeuvre pour l’atteindre ? Laissez un commentaire. Merci !

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur les boutons Facebook « J’aime » et « Partager ». Allez-y ! 

Suivez aussi Bouge ta Vie Pro sur Pinterest. 


Partager l'article

6 commentaires

  • Adeline

    Enfin un article qui aborde l’équilibre vie privée – vie pro de façon différente par rapport à tout ce que je lis dans les magazines ou sur internet.
    Une vraie pépite. Il permet vraiment de réfléchir et se poser les questions qu’il faut. Il va me faire avancer je pense car j’ai toujours voulu prendre un temps partiel à 90 % sans oser le demander. Je crois que ça va m’aider à décider une bonne fois pour toute.
    Merci

  • Sandra

    Merci pour ces bons conseils 🙂

    Je pense avoir trouvé l’équilibre, ce qui n’était pas simple car je travaille chez moi mais je n’ai pas de pièce dédiée. Difficile donc de fermer la porte en pleine conscience mais j’aurais tellement aimé avoir ce conseil alors que j’étais salariée !

    À présent, nous avons établi avec mon conjoint un planning qui nous permet d’avoir des moments de plaisir, de partage, d’activité, ensemble et séparément. Cela nous permet d’atteindre notre équilibre à tous les 2 et d’éviter d’être frustrés.

    Et suite au conseil #5, je vais ajouter un moment de magie. Je pense que je vais caler le premier pour la période de Noël 🙂

    Merci !

    • Anne-Claire Quenardelle

      Merci Sandra pour ton témoignage. Travailler chez soi n’est pas toujours facile en effet, surtout si tu n’as pas de pièce pour en faire ton bureau.Et bravo pour les moments personnels planifiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez vous à la Newsletter et en bonus, recevez mon e-book 

"RECONVERSION PROFESSIONNELLE : Par où commencer ?"

%d blogueurs aiment cette page :